Pleins feux sur les ODD : Améliorer les perspectives de vie grâce à l’accessibilité

30 septembre 2019

En septembre, les dirigeants du monde entier se réuniront au Siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU), à New York, pour faire connaître les mesures qu’ils prendront afin de répondre à la crise climatique et d’assurer la santé et le bien-être des populations partout dans le monde.

Le Consortium pour des livres accessibles (ABC) de l’OMPI contribue à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies en accroissant le nombre de livres en formats accessibles dans le monde et en les rendant disponibles aux aveugles, aux déficients visuels et aux personnes ayant d’autres difficultés de lecture des textes imprimés.

L’OMPI collabore activement avec l’ensemble de la famille des Nations Unies pour contribuer à libérer l’innovation, la créativité et la compétitivité, qui sont indispensables pour atteindre les 17 ODD de l’ONU.  L’ABC rassemble tous les acteurs clés pour œuvrer à l’amélioration de la vie des 253 millions de malvoyants dans le monde (OMS, 2017).

Screen capture from YouTube Video on ABCs project in Argentina
Vidéo sur YouTube : le projet de l’ABC en cours en Argentine a financé la production de 4200 livres scolaires accessibles en espagnol pour les élèves ayant des difficultés de lecture des textes imprimés dans les écoles primaires et secondaires.  Le projet avec Tiflonexos en Argentine a été financé par l’OMPI et la République de Corée.

À ce jour, l’ABC a aidé des organisations dans 17 pays en développement et pays les moins avancés à produire et à diffuser des livres accessibles au moyen de formations et d’une assistance technique dans le domaine de la production de livres accessibles, ainsi que par le financement de la production de plus de 9300 supports pédagogiques dans les langues nationales pour les élèves du primaire, du secondaire et de l’université ayant des difficultés de lecture des textes imprimés.  Dans un monde où, selon les estimations de l’Union mondiale des aveugles (UMA), moins de 10% de toutes les publications peuvent être lues par les aveugles ou les malvoyants, le travail de l’ABC change des vies.

Une voie vers l’enseignement supérieur

Photo of Nguyen Manh Hung

Nguyen Manh Hung est un étudiant aveugle qui a bénéficié des activités de l’ABC et figure parmi les premiers aveugles du Viet Nam à avoir obtenu une maîtrise.

Grâce à la formation et à l’assistance technique de l’ABC, le Centre Sao Mai de formation professionnelle et d’assistance technologique pour les aveugles, une organisation à but non lucratif travaillant avec des personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés au Viet Nam, a pu produire des livres accessibles avec un financement fourni par le Gouvernement australien.  Ainsi, Nguyen a pu obtenir les ouvrages de formation universitaire dont il avait besoin dans des formats accessibles.

C’est un fervent partisan des livres électroniques car il s’est rapidement rendu compte après avoir commencé ses études universitaires que ces livres constituaient un excellent moyen de pallier la pénurie de matériel pédagogique.

Photo of Nguyen Manh Hung
(Photo: Sao Mai Center)

Après la rédaction de deux mémoires, l’un pour mon premier diplôme universitaire et l’autre pour ma maîtrise, je comprends parfaitement la valeur et les avantages des livres électroniques.  Si, en tant qu’aveugle, je ne pouvais pas utiliser ces ressources électroniques, il me serait d’effectuer des travaux de recherche universitaire.

Nguyen Manh Hung, titulaire d’une maîtrise de psychologie, Viet Nam

Dam Le Kim est une élève du lycée Vien Hong au Viet Nam.  Elle a également bénéficié de l’aide de l’ABC par l’intermédiaire du Centre Sao Mai.  En classe de seconde, elle craignait qu’aucun livre ne soit disponible pour elle l’année suivante.  Quel n’a pas été son soulagement lorsque des enseignants du Centre Sao Mai lui ont présenté les manuels scolaires les plus récents produits dans le cadre du projet de l’ABC.  Elle utilise maintenant son ordinateur et son smartphone pour lire ces livres accessibles.

Dam le Kim souhaiterait passer le baccalauréat et faire des études supérieures.

Photo of Dam Le Kim
(Photo : Centre Sao Mai de formation professionnelle et d’assistance technologique pour les aveugles)

J’étais tellement heureuse parce que j’avais peur de ne pas disposer de la version la plus récente des manuels scolaires pour ma rentrée en première.  Je suis très reconnaissante à Sao Mai et à l’OMPI d’avoir produit ces manuels accessibles.  Ils m’aident à lire plus rapidement – aussi vite que mes amis voyants dans la classe!

Dam Le Kim, lycéenne, Viet Nam

Une aide pour terminer les études secondaires

Image of SDG icons 4, 9, 17

Christy est l’une des bénéficiaires des activités de l’ABC en Indonésie, également financées par le Gouvernement australien.  En avril 2019, Christy devait passer son brevet, et grâce à l’appareil de lecture fourni par l’ABC, elle a pu obtenir les manuels nécessaires pour mieux se préparer à l’examen.

Photo of Christy, a high school student from Indonesia
(Photo: Fondation Mitra Netra)

Je peux lire des livres toute seule maintenant, je ne dépends plus de quelqu’un d’autre comme auparavant.  Je suis très heureuse.

Christy, lycéenne, Indonésie

Elle a aussi pu acquérir plus d’autonomie en développant de nouvelles compétences en informatique grâce à la Fondation Mitra Netra, partenaire de l’ABC en Indonésie, qui lui ont permis d’accéder à davantage de livres.

Christy veut continuer de lire les livres au lycée et elle est passionnée de musique et de piano.  Elle a aussi très envie d’apprendre de nouvelles langues, comme le mandarin et le japonais.  Son rêve est de devenir une compositrice de musique classique polyglotte.

Service mondial d’échange de livres de l’ABC

Image of SDG icons 4, 9, 17

Outre la formation et l’assistance technique sur les techniques de production de livres accessibles les plus récentes, l’ABC gère également le Service mondial d’échange de livres de l’ABC, un catalogue en ligne qui permet aux bibliothèques pour les aveugles et aux organisations au service des personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés participantes, appelées “entités autorisées”, d’obtenir facilement le contenu accessible dont elles ont besoin.

Environ 540 000 ouvrages en 76 langues dans divers formats accessibles.

Plus de 7000 partitions en braille.

Un mécanisme sécurisé et automatisé pour échanger des livres numériques accessibles dans le monde entier.

Grâce au service mondial d’échange de livres de l’ABC, les entités autorisées peuvent :

  • compléter gratuitement leurs collections de livres numériques accessibles;
  • offrir à leurs usagers une plus grande variété de livres numériques accessibles dans différentes langues;
  • se référer à une source unique pour l’échange international d’ouvrages provenant de pays ayant ratifié le Traité de Marrakech et mis en œuvre ses dispositions, ainsi que d’autres pays;
  • utiliser un seul contrat d’échange;  il n’y a pas lieu de conclure des accords distincts avec les autres entités autorisées.

Pour en savoir plus

1 semaine – 5 sommets – 17 objectifs : à propos de la semaine de haut niveau de l’ONU

Quatre ans après la percée des accords internationaux sur le changement climatique et le développement durable, les enjeux sont de taille :

  • nous ne sommes pas encore sur la bonne voie pour mettre fin à la pauvreté d’ici 2030 et la faim dans le monde est en hausse, avec quelque 821 millions de personnes souffrant de sous-alimentation en 2017;
  • les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter.  La moindre augmentation du réchauffement compte et chaque jour passé sans prendre de mesures rendra plus difficile de limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C et d’éviter les pires effets du changement climatique;
  • les plus vulnérables de la planète sont les plus durement touchés par les conflits, les inégalités, l’injustice et la dégradation de l’environnement – 70 millions de personnes ont fui la guerre, les persécutions et les conflits en 2018;  au moins la moitié de la population mondiale n’a pas accès aux services de santé les plus élémentaires;  18% des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans ont été violentées physiquement ou sexuellement par leur partenaire l’an dernier;  et environ 29,3% de la population des petits États insulaires vivent à moins de cinq mètres au-dessus du niveau de la mer, qui ne cesse d’augmenter.

Des mesures sont en cours de mise en œuvre pour relever ces défis.  L’investissement dans des économies inclusives et durables peut ouvrir d’importantes possibilités de prospérité partagée.  Et les solutions politiques, technologiques et financières sont à notre portée.  Mais une direction beaucoup plus forte et des changements rapides et sans précédent sont nécessaires pour faire coïncider ces leviers du changement avec les objectifs de développement durable.

En rassemblant autour de la table les dirigeants des pouvoirs publics, du secteur privé, de la société civile et des organisations internationales, ces réunions peuvent contribuer à faire naître l’ambition et l’élan nécessaires pour protéger la planète et mettre le monde sur la bonne voie afin d’atteindre les objectifs de développement durable, notamment au moyen d’une coopération multilatérale efficace.